Qui je suis

ligne titreligne titre

 

J’ai découvert l'approche holistique ou énergétique à l’âge de 17 ans, poussée depuis quelques années déjà par la quête de ma vérité intérieure. A l’époque, je cherchais des solutions à mon mal-être, à mes angoisses et à un sentiment d’incompatibilité avec la vie terrestre, autant de carcans qui m’emprisonnaient et m’éloignaient de moi-même.

Tandis que j’entamais mes études de droit, ma quête intérieure continua son cours et ne s’arrêta plus jamais. Pendant les 10 ans où j’ai exercé en tant que juriste spécialisée dans les droits de l’homme à l’international, les soins énergétiques ont continué à m’accompagner de façon régulière dans mon cheminement personnel, dans ce profond nettoyage des multiples aspects de moi-même qui étaient bien souvent interpellés, parfois confrontés, par les diverses expériences dont la vie semblait jalonner mon chemin.

J’ai expérimenté différentes approches et techniques et j'ai eu la chance de rencontrer des praticiens qui m’ont accompagnée sur mon chemin. J’ai aussi vécu de nombreux phénomènes énergétiques qui m’ont enseigné sur un autre aspect de la réalité que nous sommes habitués à appréhender. Ils sont certes moins perceptibles mais tout aussi tangibles pour celle ou celui qui s’y ouvre.

C’est la vie qui s’est chargée de m’enseigner à chaque instant, m’obligeant à poser un regard différent sur des situations qui toutes, heureuses ou malheureuses, étaient générées par des aspects plus ou moins fluides de moi-même.

En 2010, j'ai commencé à me former aux soins énergétiques et à l'accompagnement d'âmes avec Marie-Lise Labonté. En 2012, j’ai finalement répondu à l’appel de mon âme en accueillant plus grandement qui j’étais, ma méduimnité et ma capacité à canaliser les énergies de guérison. J'ai alors continué à me former auprès de Patrick Vorel, Sophie Guedj-Metthey, Jean-luc Jeantieu, ainsi qu'avec Gladys Zurbriggen et au sein de l'Ecole du Toucher Psychocorporel de JL Abrassard.

Devenue thérapeute énergéticienne, j'accompagne à mon tour les êtres dans leur propre mouvement de vie, à exprimer plus grandement ce que porte leur âme et à se réapproprier leur pouvoir créateur.

 

 Tel le phénix, j’ai de nouveau accepté de mourir à moi-même, pour mieux renaître à qui je suis et semer ce que je porte.

 

"Cherchez, cherchez sans trêve!
Celui qui cherche trouve". [261 - E46]
Dialogues avec l'Ange

 

 


Engagement   I  Sites amis  I  Mentions légales

phenixbleu.com, site d'Helvise Gallet - PARIS - n° SIRET: 803731173 00024