Articles ligne titreligne titre

 

Que votre parole soit impeccable (comment maintenir votre taux vibratoire élevé)

Alors qu’approchait la date anniversaire de la publication de mon livre « le secret de vos chakras », j’ai eu l’idée d’aller lire les avis sur internet.  Pour une personne hypersensible comme moi, je dois vous avouer que cela reste un exercice délicat… En parcourant quelques sites en ligne, j’ai découvert quelques très bons commentaires  qui m’ont vraiment fait chaud au cœur (gratitude !)…  

Mais j’ai aussi lu deux mauvais commentaires qui ont généré en moi une certaine incompréhension. Si j’avais laissé ces commentaires m’atteindre, cela aurait baissé mon taux vibratoire et étant hypersensible, j’aurais pu sombrer dans une forme de tristesse ou même de colère. Heureusement, je me suis souvenue que l’on ne peut pas plaire à tout le monde. Il est primordial de vraiment intégrer cela car alors un boulevard vers l’authenticité s’ouvre à nous !

De fait, nous pouvons constater qu’il existe sur terre des personnes avec des niveaux de conscience très différents. Il faut de plus reconnaître que nous ne sommes pas tous « câblés » de la même façon. Par exemple en 2020 il y a des gens qui sont convaincus que la terre est plate et qui s’appuient même sur leur interprétation de la science pour argumenter. 

De façon générale je ne veux pas dépenser mon énergie à convaincre qui que ce soit. Je considère qu’il est préférable de rester centrée et alignée sur ma lumière. Cette lumière touchera certaines personnes et pas d’autres et c’est OK. La lumière de quelqu’un d’autre touchera d’autres personnes et pas d’autres et c’est PARFAIT… Car ce qui est important c’est que la lumière et la conscience gagnent in fine du terrain !

 

Décryptage

De nos jours, tout le monde peut donner son avis sur tout et n’importe quoi, sans pour autant connaitre en profondeur les tenants et les aboutissants de la situation. S’il est légitime d’avoir une opinion, certaines  personnes ont un besoin compulsif d’émettre un avis car elles ont ainsi l’impression de faire entendre leur voix et donc d’exister. Ceci n’est pas répréhensible en soi mais c’est largement illusoire. Il existe néanmoins une nuance entre partager un point  de vue et juger, critiquer, calomnier, etc.

Nous vivons une époque où le taux vibratoire de la terre change et monte en puissance. Nous sommes littéralement bombardés de lumière. Et que fait la lumière ? Elle fait ressortir toutes nos zones d’ombre ! A mon sens c’est exactement cela que nous observons avec le phénomène des « haters » : les réseaux sociaux ne sont ni bons ni mauvais en soi, ils viennent simplement mettre en lumière et révéler toute la teneur des pensées agressives, polluantes, nauséabondes  qui animent beaucoup de personnes sur terre. Ces pensées ont toujours existé et à force d’accumulation dans l’éthérique elles se sont même matérialisées par cette pollution physique qui envahit notre planète. 

Ces pensées négatives font autant partie de notre discours intérieur (ce que nous nous disons à nous-même : tu es nul/le, tu es gros/se, tu es moche, tu es bête, tu dis n’importe quoi, tu n’es pas assez bien, etc.) que de notre discours extérieur : ce qui nous projetons sur l’autre mais qui n’est en vérité que le reflet de notre propre discours intérieur généré par ce qui anime et blesse notre cœur. Ainsi bien souvent l’avis se transforme en jugement de valeur ou en condamnation.

 

Prendre responsabilité pour ses états intérieurs

Il est fort possible que la personne qui se demande si je fais de la sexualité un combat personnel ait elle-même un sérieux problème avec la sexualité ! De quelle nature, je ne sais pas, mais il est probable que la lecture du chapitre sur le chakra de la base l’a fait réagir et qu’elle a été inconfortable avec cela.  Il aurait mieux valu qu’elle reconnaisse cela en conscience et qu’elle soit à l’écoute des émotions d’inconfort que la lecture de ce chapitre faisait naitre en elle.  S’il y a bien un domaine où les consciences et les pratiques doivent évaluer, c’est celui de la sexualité ! Et pour cela il faut pouvoir en parler librement.

Observons simplement que lorsque nous nous sentons en colère et impuissants car nous ne savons pas quoi faire de notre colère,  nous la projetons sur l’autre seulement si nous ne prenons pas responsabilité pour notre état intérieur. 

Nous pouvons aussi observer cette colère monter en nous, prendre responsabilité pour notre état et dire à cette partie de nous qui est en colère : ok, je t’écoute, pourquoi es-tu en colère ? Tout d’un coup, la partie de nous qui souffre se sent écoutée et s’apaise. Simplement parce que nous avons pris le temps de prendre un moment de recul, d’observer, et d’être à l’écoute.

De même si je suis la personne qui reçoit cette colère,  il est de ma responsabilité de ne pas prendre personnellement ce qui est dit et de reconnaître que l’avis n’est que le reflet du corps de souffrance de mon interlocuteur. 

Certaines personnes diffusent en permanence cette négativité toxique issue des blessures et de la douleur de leur cœur qui n’ont pas été transmutés et guéries. Nous ne sommes pas obligés de les écouter. Imaginons qu’un enfant en colère donne des coups de pied à un arbre et l’entaille au couteau : l’arbre ne peut rien faire, il ne peut pas partir… Mais vous n’êtes pas un arbre, dans une situation similaire, vous pouvez partir et vous soustraire à ces souffrances inutiles !

 

L’Amour guérit

Tout à chacun peut se retrouver un jour dans cette position de vouloir commenter ou donner un avis négatif. Mon conseil est, si vous le pouvez, de vous abstenir, et si vous jugez que c’est vraiment important, de rester factuel. Personnellement c’est la ligne de conduite que j’adopte et de ce fait je n’écris pratiquement que des avis positifs. Je refuse d’alimenter l’égrégore de la négativité !

Cela me fait aussi penser à un reportage que j’avais vu sur une manifestation contre Trump aux Etats-Unis où les personnes scandaient « we hate you, we hate you ». Quelle violence elles s’infligeaient sans en avoir conscience ! Si nous voulons qu’une situation se transforme, envoyons de l’amour. L’AMOUR GUERIT. 

Je sais que l’Amour guérit parce que j’en ai fait l’expérience à plusieurs reprises et de différentes façons. Lors de l’une de ces expériences j’ai vécu un espace de fusion à la Source et au grand tout, et j’en suis revenue guérie à tous les niveaux de mon être.

L’Amour est la clé absolue de tous nos maux. Tant que nous nous coupons  de cet Amour en nous, nous errons dans notre vie et dans le monde. Laissons aller la rancœur, le ressentiment, la colère, la jalousie et la tristesse… et la peur. La peur (je ne parle pas de la peur salutaire que vous ressentez devant un danger objectif) est un instrument de manipulation massive qui, comme ces autres émotions, baisse votre taux vibratoire et affaiblit votre système immunitaire. 

 

Maintenir un taux vibratoire élevé

Au quotidien pour maintenir un taux vibratoire élevé, je vous conseille très concrètement de vous abstenir de vous « nourrir » à des sources d’information de basse vibration : films d’horreur, films de catastrophe, programme TV où les énergies de manipulation et la jalousie sont valorisées, journaux télévisés ou écrits, livres ou tout récits relatant ou valorisant la guerre, les combats, la haine, etc. Tenez-vous informés pour savoir factuellement ce qui se passe dans le monde puis passez à autre chose.

Veillez aussi à la nature de la musique que vous écoutez. Privilégiez Mozart et Bach ou des ‘feel good musics’ plutôt que du heavy metal et de la techno…

Evitez de boire de l’alcool en grande quantité ou de prendre des drogues qui vous déracinent.  Evitez aussi de porter sur vous des objets représentant des symboles lourd comme des têtes de mort. Rappelez-vous du travail de Masaru Emoto  sur l’eau et gardez à l’esprit que vous êtes constitués à 70 % d’eau. Réalisez que lorsque vous portez un tee shirt avec une tête de mort ou un tee shirt  « tous des cons » etc., vous infligez cette vibration de haine à vos cellules. 

Veillez à ce que votre parole, tant interne qu’externe, soit impeccable. Souvenez -vous de cet accord toltèque : il a l’air tellement simple mais il est tellement puissant.

Je vous invite enfin à vous promener dans la nature et à favoriser des énergies et émotions de haute vibration qui stimule le système immunitaire : joie, paix, amour, gratitude, notamment à travers la méditation ou la méditaction. Si besoin, portez des tee-shirt  « amour », « happy ». Et observez ce qui se passe !

Si vous voulez aller plus loin et expérimenter comment maintenir un taux vibratoire élevé, vous pouvez aussi me rejoindre lors du stage « mouvement et chakras, libérez le mouvement de la vie en vous » qui aura lieu les 13 et 14 juin 2020 dans la campagne Angevine. 

 

Créons notre monde, changeons notre vibration

Souvenons-nous que notre cerveau crée notre réalité en fonction de nos croyances et mode de fonctionnement conscients et inconscients : est ce que votre monde est beau et abondant ? Ou cruel et déchiré ?  Nos circuits neuronaux de même que nos états vibratoires peuvent changer : nous sommes maitres de notre vie !

Nous avons le pouvoir de créer le monde, ne nous en privons pas. Si nous n’utilisons pas notre pouvoir, quelqu’un d’autre le fera à notre place…

Avec AMOUR,

Helvise





Engagement   I  Sites coup de coeur   I  Mentions légales  Informations pratiques

phenixbleu.com, site d'Helvise Gallet - PARIS - n° SIRET: 889 105 136 00010

© 2020 Helvise Gallet

Je recherche

  >   Paris  I  Contact   I   Newsletter