Articles ligne titreligne titre

 

Jésus, la multidimensionnalité et moi

 

Il y a quelque temps, j’étais interviewée par Céline pour le podcast Jardin intérieur (épisode à retrouver ici). 

Céline me demandait de nommer une source d’inspiration dans ma vie. J’ai répondu sans hésitation : Jésus. 

Et pourtant, ma réponse ne s’inscrit pas dans l’appartenance à une religion. Je vous partage ici la raison pour laquelle j’ai répondu cela.

Peu importe que vous soyez catholique, orthodoxe, protestant, juif, musulman, bouddhiste, hindouiste ou animiste, agnostique ou encore athée, j’espère que mes mots pourront toucher votre cœur au-delà de vos croyances…

Fin 2015, j’ai accompagné 2 personnes en transmutation mémorielle (aussi appelée régression). Je les ai guidés dans leurs vies dites antérieures à travers des thèmes qui avaient été préalablement identifiés en soin énergétique. Les thèmes de ces personnes étaient complètement différents. Mais elles ont contacté à quelques semaines d’écart des vies au temps de Jésus. Les vécus étaient différents mais bien sûr la temporalité, le contexte politique et culturel influait sur le vécu des personnages.

En novembre 2015, je suis intervenue lors d’un soin à distance sur une 3ème personne, C. J’ai alors contacté sur son corps astral un mémoire de vie au temps de Jésus. J’ai cependant décidé de ne pas lui révéler cette information. 

Les raisons de mon silence étaient multiples : C est une personne que je connaissais bien et que j’avais déjà plusieurs fois guidé dans des régressions. Nous avions déjà décidé de régresser sur un thème identifié. Je voulais rester la plus neutre possible et ne pas induire un contexte afin de laisser à l’inconscient le choix de contacter cette vie ou une autre, selon ce qui est le plus important pour elle. 

Pour vous donner brièvement le contexte, je dirais que C était une femme plutôt agnostique, portant néanmoins en elle une forte colère contre le divin et un rejet certain de la religion catholique (voir à ce propos les chapitres sur les chakras de la conscience et de la couronne de mon livre, le secret de vos chakras). Ce sentiment de rejet avait été ravivé récemment  alors qu’elle s’était retrouvée seule dans le métro entourée de nombreuses personnes pro ‘manif pour tous’, alors qu’elle vit elle-même avec une femme et qu’elles ont deux enfants.

À travers les différentes régressions que nous avions déjà effectuées, C avait cependant contacté plusieurs fois des vies d’hommes d’Église plus ou moins puissants,  expérimentant tour à tour l’expression de la distorsion du pouvoir entrainant la coupure avec l’amour divin, ou au contraire  l’expression et la reliance à l’amour divin.

Bien sûr contacter ces vies avait quelque peu ébranlé ses croyances et ses certitudes, car cela venait remettre en cause son anticléricalisme, mais un chemin était en train de s’effectuer en elle et sa colère contre le divin était petit à petit en train de guérir.

Arrive alors ce moment où je contacte cette vie au temps de Jésus dans ce soin à distance et où nous convenons d’une date de régression autour d’un thème qui ne pouvait pas lui laisser deviner où nous allions, puisqu’il s’agissait de régresser en lien avec l’acceptation d’un implant.

Je la guide donc dans le protocole, et elle contacte la vie. Elle me décrit les pieds d’un homme qui marche dans un champ d’oliviers, et je sais que nous y sommes : la lumière, l’énergie dans l’air, la couleur de la terre : je sais que nous sommes au temps de Jésus. 

Je le sais parce que j’ai déjà guidé 2 personnes récemment à cette même époque et qu’il y a quelque chose d’indescriptible dans l’air : une atmosphère particulière que je reconnais .

Je le sais car comme vous allez le comprendre bientôt, je suis « branchée » sur ce que vit la personne, je perçois les images que la personne perçoit, quelques secondes avant qu’elle n’ait l’information. Tout simplement, l’information est dans son champ d’énergie et je la capte aussi. La connexion est plus ou moins forte, mais ce jour-là la connexion est vraiment très forte.

Je ne mentionne pas à C que nous sommes au temps de Jésus, je la laisse découvrir cette information par elle-même. Dans cette vie elle est un jeune homme, un Romain qui cherche à remettre en cause l’ordre social à Rome et qui est parti vivre en Palestine  pour chercher des réponses à sa quête personnelle. 

Dans les autres vies au temps de Jésus que j’avais guidées, les personnages étaient impactés indirectement par la vie, l’enseignement et la mort de Jésus. Je me demande alors comment ce personnage va être impacté lui-même.

Ce jeune Romain rencontre des premiers chrétiens et veut aller à la rencontre de Jésus : grâce à des amis, il arrive à être introduit dans un forum où Jésus donne des enseignements.

Je vois la scène quelques minutes avant C : il y a Jésus et des personnes autour assis sur des gradins qui écoutent ses enseignements. Jésus est au centre et il parle, je le vois de profil. Puis soudain il tourne la tête. Je le vois. Et il me voit…

À travers le temps et l’espace, il y a un tunnel qui se crée et soudain je suis reliée à Jésus, pas l’icône, encore moins la figure qu’on voit habituellement sur une croix. Je suis reliée à l’homme qui a existé environ 2015 ans avant ce jour, et qui existe toujours sur terre sur un autre plan spatio-temporel.

Je vois son regard et je ne sais pas dire comment mais je sais qu’il me voit à travers le temps et l’espace parce que son regard est transperçant et d’une telle puissance qu’il traverse les voiles de l’espace-temps. Il me voit et son regard me touche directement en mon cœur, comme s’il parlait directement à mon âme. La puissance d’amour qu’exprime son regard me touche au-delà de ce que les mots peuvent exprimer. C’est un feu doux et puissant qui me transperce le cœur et je sens que je reçois instantanément un soin du cœur. Mon cœur ne peut que s’ouvrir à l’amour et à la reconnaissance de cet amour.

Non pas seulement l’amour de cet homme mais l’amour par cet homme. L’amour canalisé et émanant du champ énergétique de cet homme, à travers le temps et l’espace. Si puissant et si intense que pendant quelques minutes, plus rien n’existe et que j’ai du mal à guider C.

Et les larmes coulent toutes seules de mes yeux, et je retiens avec peine mes sanglots car je suis touchée par la grâce de l’AMOUR. Je tente tant bien que mal de continuer à guider C qui est sur mon canapé.  Elle-même est en train de contacter que Jésus se tourne vers le jeune homme romain et le regarde, et elle-même est touchée par la puissance d’amour de ce maitre, et nous pleurons toutes les deux pendant quelques minutes. 

La transmutation continue ensuite « normalement »  . En rentrant chez elle ce jour-là, C m’a raconté qu’elle avait vu dans une vitrine un mug portant l’inscription « Jésus loves you » et a ri.  Synchronicité extraordinaire. 

Je crois pouvoir dire en son nom que depuis, elle est beaucoup moins en colère contre le divin!

Quant à moi, pour revenir à ce qui me guide sur cette terre, c’est ce regard d'AMOUR. Parfois je ferme les yeux et intérieurement je convoque ce regard, je me relie à cet être, à cette puissance d’amour qui émane de lui et qui vibre toujours sur terre, à son amour pour l’humanité… Et je me laisse à nouveau toucher. Cela me donne de la force pour aller puiser en moi et me relier à cette énergie d’amour inconditionnel, me relier à cette grâce.

 

Au-delà des croyances et des dogmes, il y a l’amour

Au-delà des certitudes et des enfermements, il y a l’amour

Au-delà des mots, il y a la vibration de l’amour

Loin de la quête et du goût du pouvoir, un seul chemin : l’amour

Plus fort que les blessures et la douleur de notre cœur, l’amour

Je suis Amour, je suis Amour, je suis Amour

Et quand je ne suis pas amour ?

C’est que je me suis égarée…

J’ai perdu mon chemin et je me suis perdue moi-même, alors je me pardonne, je me reconnais le droit à cet amour, et je reviens sur le chemin. 

Comme un enfant, j’expérimente, je tombe, j’apprends et je me relève. 

 

Bon lundi de Pâques !

Helvise

 





Mentions légales & Politique de confidentialité I CGV Informations pratiques

phenixbleu.com, site d'Helvise Gallet - PARIS - n° SIRET: 889 105 136 00010

© 2021 Helvise Gallet

Je recherche

  >   Paris  I  Contact   I   Newsletter