Articles ligne titreligne titre

Nos compétences sont-elles au service de nos talents d'âme?

 

Il y a une chose que j’ai mis du temps à intégrer: 

J’ai certainement besoin d’être compétente pour me développer, me déployer et manifester ma grande vision,  celle portée par mon âme. 

Mais si je base ma grande vision uniquement sur mes compétences, je peux m’égarer totalement et passer à côté de ce qui me fait vraiment vibrer: mes véritables talents, ma raison d'être

 

La nuance est subtile, le voile ténu…

Pourtant les conséquences sont sans appel. Implacables.

Il s’agit tout simplement de la ligne entre le succès et l’échec

S'autoriser à vibrer et ou s’éteindre. 

 

J’ai dû me confronter plusieurs fois à cette vérité pour en capter les subtilités. 

 

Lorsque j’étais juriste aux Nations Unies, je me voyais quitter le Kosovo pour aller à New York ou Genève ou même dans une agence de droits de l’homme à Vienne . Je m’y voyais déjà ! Après tout j’avais toutes les compétences et l’expérience requises … J’ai décroché des entretiens et à chaque fois je me suis saboté avec une intensité et un savoir-faire à peine croyable.

 

Alors j’ai décidé de me donner du temps, de revenir en France temporairement et j’ai postulé pour une consultance au UNHCR Paris. On m’a convoqué pour un entretien auquel je suis allée les mains dans les poches et en jean, on a discuté tranquillement et on m’a proposé un poste permanent !

 

Rétrospectivement je peux dire que mon âme était à la manœuvre car revenir en France m’a permis de participer plus facilement à des formations en énergétique. Au cours de ces formations j’ai pu me reconnecter à un talent profond que j’avais exercé durant maintes vies. 

 

À l’époque je l’ai fait par passion et intérêt sans jamais envisager d’en faire un métier. C’était sans compter sur la vision de mon âme qui n’avait pas encore été téléchargée par mon mental !

 

Lorsque j’ai quitté le UNHCR, je n’avais toujours pas compris la leçon et j’ai dans un premier temps envisagé de continuer à faire quelques consultances pour gagner ma vie : rien n’a abouti, même quand j’avais le profil parfait, même quand j’étais surqualifiée pour le job! 

 

Tout d’un coup mes diplômes et mon expérience de juriste ne me servaient à rien. Tout du moins c’était mon impression.

En réalité c’était simplement pour me pousser à m’engager entièrement dans cette nouvelle voie.

 

Car ce que je peux analyser avec le recul, c’est que toute cette période de ma vie m’a  beaucoup apporté : mes études de droit et mon travail de juriste m’ont aidé à me structurer et j’y ai développé la rigueur et le goût de l’analyse qui me caractérise encore maintenant.

 

À travers mes voyages à l’étranger et mes rencontres, j’ai été confronté à bien des aspects de la nature humaine dans ce qu’elle a de meilleur et de moins reluisant. J’ai ainsi pu développer la force d’amour en moi.

 

Travailler pour les Nations Unies m’a donné un sens certain des dynamiques de pouvoir au sein d’une grande structure et des enjeux globaux au niveau international. Être confrontée à ces jeux de pouvoir et à des personnes de pouvoir m’a obligé à regarder ces aspects en moi et à nettoyer ce qui avait besoin de l’être pour être la plus transparente possible.

 

À travers mes études et mes différents postes, j’ai développé un sens de l’adaptation à des situations, personnes et cultures très différentes… Et une capacité à accueillir et à célébrer l’autre dans sa différence.

 

Toutes ces expériences font partie de moi, elles font qui je suis maintenant.

 

Mais si j’avais continué à faire la même chose en restant sur mes acquis (le juridique) et dans ma zone de confort (l’analytique), je serais passée à côté de ce que j’avais vraiment à rencontrer (le monde du subtil) et manifester dans cette incarnation (une spiritualité incarnée). 

 

J’aurais alors continué à ne pas me sentir à ma place.  Car il est clair que mon parcours d’évolution dans cette incarnation impliquait non seulement de  s’ouvrir à la spiritualité mais d’agir dans ce domaine.

 

Même maintenant, je dois sans cesse rester vigilante à ce que mes activités  et mes décisions s’inscrivent dans ma grande vision et soient le support à l’expression de tous mes talents d’âmes. Cela exige de revenir sans cesse à mon essentiel.

 

Chaque jour, je me laisse inspirer et guider par mon âme en 5D pour manifester et incarner mes talents dans la 3D. 

Chaque jour, je chemine pour faire UN avec qui je suis vraiment. 

 

Je n’en suis qu’à la moitié du parcours, mais j’ai le sentiment que je n’ai pas de temps à perdre.  Je dois donc sans cesse me remettre en question, réaligner, ajuster, laisser aller, ne pas me laisser distarire, apprendre, ouvrir le champ des possibles pour me déployer de la façon la plus juste et la plus vibrante possible. 

 

Si cet article résonne en vous, je vous invite à rejoindre la voie alchimique dont les portes ouvrent bientôt!

 





Mentions légales & Politique de confidentialité I CGV Informations pratiques

phenixbleu.com, site d'Helvise Gallet - PARIS - n° SIRET: 889 105 136 00010

© 2021 Helvise Gallet

Je recherche

  >   Paris  I  Contact   I   Newsletter